Stage en Asie

Accueil » Destinations pour son stage à l’étranger » Stage en Asie

 

Effectuer un stage à l’étranger en Asie, c’est l’occasion de parcourir des terres fascinantes, de vivre au cœur de cultures captivantes et d’apprendre de nouvelles méthode de travail.

Stage en Asie : un tremplin professionnel

Portée par le Japon, puis plus tard par la Corée du Sud et aujourd’hui par la Chine et l’Inde, l’économie asiatique fait preuve d’une vitalité incroyable. Dans tous les secteurs, les entreprises locales fleurissent et les sociétés étrangères s’y installent les unes après les autres.

L’Asie est ainsi une terre d’opportunités. Vous y apprendrez de nouvelles méthodes de travail au contact de personnes particulièrement respectueuses et investies dans leur profession et vous pourrez vous constituer un réseau professionnel solide et cosmopolite.

Pour réussir son séjour en Asie, faire preuve d’une grande ouverture d’esprit est également indispensable, les mentalités et modes de vie étant à l’opposé de l’esprit occidental sur certains points.

Les compétences techniques (hard skills) et douces (soft skills) que vous développerez lors de votre stage en Asie seront autant d’atouts lors de vos débuts sur le marché de l’emploi, que ce soit en France, en Asie ou sur un autre continent.

Faire son stage en Chine

Premier pays exportateur de biens et seconde puissance économique de la planète, la Chine est aujourd’hui le pays asiatique qui attire le plus d’étudiants français pour un stage, une mission de volontariat international en entreprise ou un échange universitaire.

Bien qu’une importante partie de la population travaille dans le secteur agricole, c’est bien le secteur secondaire qui sert de locomotive économique à la Chine. C’est par conséquent auprès d’entreprises manufacturières que vous trouverez le plus d’opportunités. Néanmoins, le secteur tertiaire, dit des services, s’est développé à vitesse grand V, participant pour près de 40% au PIB du pays.

Si vous décidez de faire un stage en Chine, deux villes sortent naturellement du lot :

  • Pékin, la capitale, seconde ville la plus peuplée, centre politique et culturel du pays
  • Shanghaï, cité comptant le plus grand nombre d’habitants et considérée comme le coeur économique de l’Empire du milieu

Les entreprises chinoises sont régulièrement à la recherche de profils étrangers pour leur permettre de collaborer plus étroitement avec l’occident tandis que les entreprises et filiales françaises installées sur place ont besoin de talents prêts à s’investir et ayant une appétence particulière pour la culture chinoise.

Du point de vue linguistique, n’espérez pas améliorer votre anglais, puisque très peu de chinois maitrisent la langue de Shakespeare même si des efforts considérables sont faits depuis quelques années en milieu professionnel. Il est ainsi fortement conseillé d’avoir quelques notions de mandarin avant de débarquer en Chine.

Singapour : la porte d’entrée sur l’Asie

Chine, Japon, Inde, Corée du Sud, Malaisie, Thaïlande… les destinations attirantes ne manquent pas pour faire un stage en Asie. Néanmoins, un pays tire particulièrement son épingle du jeu : Singapour.

La cité-Etat d’Asie du Sud-Est est en effet une des nations les plus prospères du globe, intégrant en 2011 le top 3 des pays en matière de produit intérieur brut à parité de pouvoir d’achat (PPA) par habitant, derrière le Qatar et le Luxembourg.

Place forte financière internationale, second port de la planète après Shanghaï et troisième raffineur mondial, le territoire d’une superficie de 719,1 km2 est une formidable porte d’entrée sur le continent asiatique puisque l’anglais y est la langue officielle. Si vous souhaitez faire votre stage en Asie mais que vous ne maitrisez pas un autre langage, Singapour est donc la destination idéale.

Enfin, contrairement à la Chine, les stages sont généralement rémunérés, ce qui constitue un plus non négligeable.