Stage en Italie

Accueil » Destinations pour son stage à l’étranger » Stage en Europe » Stage en Italie

 

Donnez une note

Effectuer un stage en Italie est un rêve que se partagent beaucoup de monde. En effet, l’Italie est une destination idéale pour les jeunes étudiants désirant acquérir une solide expérience professionnelle. Or, il n’est pas évident de savoir comment s’y prendre pour avoir un stage en Italie. Voici donc quelques informations qui pourront vous être utiles à l’avenir !

La réglementation des stages en Italie

Pour faire un stage à l’étranger, il est primordial de connaître toute la réglementation relative au travail dans le pays concerné.

Les conditions à respecter

Si vous êtes sous une convention de stage, voici les conditions à respecter :

  • Un stage en Italie ne peut pas dépasser douze mois consécutifs
  • Le stage doit être réalisé avec un tuteur en entreprise
  • Le stage doit être régi par une convention de stage
  • Le stagiaire ne dispose pas de jours de congés mais peut demander un ou deux jours de repos en cas de maladie, d’examens ou encore de décès
  • Les indemnités du stage doivent être bien définies en accord avec la réglementation de la région et de l’entreprise

Pour les jeunes diplômés voulant faire un stage après leurs études, les conditions sont sensiblement les mêmes.

Quels sont les documents obligatoires ?

Si votre lieu de résidence est la France, vous n’aurez pas besoin d’un Visa pour réaliser votre stage en Italie. Ce pays fait en effet partie de l’Union Européenne. De ce fait, votre passeport suffit à vous autoriser la libre circulation sur tout le territoire.

Cependant, si votre stage dépasse les trois mois, vous devrez vous enregistrer auprès de l’administration locale pour indiquer votre présence dans le pays.

Écrire un bon CV

Les entreprises italiennes qui recrutent actuellement sont très nombreuses. Trouver un stage en Italie passe bien sûr par une lettre de motivation de qualité, mais aussi par un CV répondant à toutes les normes du pays.

La présentation du CV

Les catégories principales à faire figurer sur votre CV italien :

  • Votre état civil (Dati Personali), contenant votre nom, prénom, adresse postale, téléphone et votre adresse mail
  • Vos formations (Esperienze di studio), partie la plus importante reprenant les établissements que vous avez fréquentés, les diplômes obtenus et vos moyennes
  • Les autres informations (Altre informazioni), avec les langues étrangères parlées (Lingue straniere) et/ou vos compétences informatiques (Conoscenze informatiche)

Il n’est pas utile de préciser vos centres d’intérêts. Ceux-ci vous seront demandés lors de votre entretien.

Quelques conseils pour rédiger un bon CV en italien

Votre CV doit être :

  • Clair, concis et aéré
  • Avec un italien irréprochable
  • Posséder un design original et qui attire l’œil

Où trouver toutes les offres ?

Trouver un stage en Italie demande de s’y prendre bien à l’avance. Pour ce faire, vous pouvez passer par des plateformes ou par des agences de placement en stage comme la nôtre.

Les plateformes d’offres de stages en Italie

Il existe un grand nombre de plateformes et de portails d’offres de stages directement en ligne. Ces plateformes contiennent des ’offres répertoriées par secteur d’activité comme le commerce Franco-Italien, la communication ou encore les banques et les assurances.

Les organismes de placement en stage en Italie

Notre groupe est spécialisé dans le placement pour les stages et le volontariat international. Nous possédons en effet de nombreuses offres de stages dans ce pays qui, pour certaines, seront adaptées à votre profil et à vos compétences. En outre, nous vous accompagnerons tout au long de votre projet afin que celui-ci puisse se réaliser dans les meilleures conditions.

Voir toutes nos offres de stage disponibles en Italie

Le sujet de la santé

Pour partir en toute quiétude pour votre stage en Italie, il est important de bien vous renseigner sur les soins pris en charge par votre assurance.

La CEAM pour être couvert en grande partie

Comme l’Italie est un pays de l’Union Européenne, vous serez largement couvert au niveau de vos frais de santé grâce à la CEAM (carte européenne d’assurance maladie). En effet, tous vos frais médicaux sur place seront entièrement pris en charge.

Souscrire à une assurance complémentaire

Cependant, pour éviter tout problème lors de votre stage, il est préférable de souscrire à une assurance santé supplémentaire. Elle vous couvrira entièrement, même en cas d’accident ou de problème grave. De plus, une assurance complémentaire peut vous couvrir au niveau de la perte de vos bagages ou bien en cas de retard de vol.