Les études en sciences politiques

Accueil » Les études en sciences politiques

 

Les études en sciences politiques
5 (100%) 1 vote

Les études sciences politiques s’adressent à tous les étudiants qui souhaitent travailler dans le secteur privé ou public. Il existe différents cursus pour répondre au mieux à leurs besoins afin de leur offrir une formation solide et complètes.

La licence en sciences politiques

De niveau Bac+3, la licence en sciences politiques est la première voie dans l’enseignement supérieur qui s’ouvre aux étudiants. Plus d’une vingtaine d’universités à travers la France proposent ces formations de qualité. Attention cependant, certaines recrutent les étudiants sur dossier et en fonction de leur niveau scolaire. D’autres, ne peuvent être intégrées que si les étudiants ont réalisé au préalable deux années en droit ou en sciences humaines (comme en histoire, sociologie ou encore économie).

Ces universités offrent aussi la possibilité d’obtenir une double licence. Que cela soit en droit-science politique, ou encore en histoire-science politique, mais aussi en philosophie-science politique ou bien économie-science politique.

Le master 2 en science politiques

Que cela soit pour travailler dans les politiques publiques ou privées, les masters 2 en sciences politiques sont de véritables aubaines. Les étudiants y accèdent après une licence et offrent des débouchés réellement intéressants dans divers domaines. Dans le public, des postes de chargé de mission au sein de collectivités territoriales ou encore conseiller ministériel. Dans le privé, intégrer des agences de communication, des médias ou encore des instituts de sondage.

Intégrer Sciences Po Paris et alentours

Véritable institution dans le domaine des sciences politiques, Sciences Po possède une renommée qui n’est plus à faire. Cet établissement propose aux étudiants un cursus d’études qui se compose de deux cycles : un collège universitaire et un master.

Le premier cycle d’études donne aux étudiants la possibilité obtenir un diplôme de niveau Bachelor de niveau bac+3. Or, la sélection est très rude car, en 2016, seulement 1.872 candidats ont été acceptés parmi les 10.145 qui se sont présentés.

Sept campus sont implantés à travers la France : à Paris, au Havre, à Nancy, à Menton, à Dijon, à Poitiers et à Reims. Cette formations se réalise sur trois ans et, la dernière année doit absolument s’effectuer à l’étranger. En plus des cours magistraux, des conférences en petits groupes, les étudiants abordent les plus grands fondamentaux comme histoire et économie du pays, le droit ou encore la sociologie.

Un partenariat avec des universités étrangères permet également de suivre un programme de doubles diplômes, parmi les neuf proposés. Les étudiants auront ainsi la chance de se rendre à New-York, à Berlin ou encore à Sydney ou même Hong Kong.

Par la suite, les étudiants pourront intégrer des masters proposés parmi les spets établissement de Sciences Po. A la sortie de ces écoles, les jeunes diplômés ont plus de 80% de chance de trouver un emploi très rapidement. Les secteurs d’activité qui recrutent sont très variés comme le marketing, la presse, la communication ou encore l’administration, la finance, l’urbanisme, la coopération internationale, la recherche ou encore l’éducation.

L’IEP instituts de région

Le cursus d’études des IEP de région est proposé dans différents instituts en France. Il se calque sur le même modèle de celui dispensé dans l’établissement Parisien. Il est donc possible de passer un concours en intégrant des établissements de Province, tout aussi avantageux que celui de Paris. Ces instituts sont donc implantés sur : Aix-en-Provence, mais aussi Lille, ou encore Lyon, Rennes, et Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, ou enfin Toulouse. C’est un concours commun qui est proposé aux étudiants qui souhaitent intégrer ces établissements de Sciences Po de renom. Bien sûr, pour passer ce concours, une sélection est réalisée sur dossier et entretien afin de ne retenir que les meilleurs éléments. En effet, plus de 9 000 candidats se présentent chaque année et seulement 1150 sont retenus. Ce concours se compose de trois épreuves écrites qui se déroulent toutes le même jour. Cela comprend une dissertation sur différentes questions contemporaines avec deux thèmes imposés. Une épreuve de langue vivante qui sera au choix de l’étudiant (anglais, espagnol, italien ou encore allemand). Enfin, les étudiants devront rédiger une dissertation d’histoire. Important à savoir, il n’y a aucune note éliminatoire dans ce concours.

Ces IEP de région sont un très bon moyen pour les étudiants qui ne peuvent pas ou ne désirent pas se rendre en Sciences Po sur Paris. Ils bénéficieront de la même qualité des cours dispensés afin d’obtenir leur diplômes dans des conditions réellement favorables. Ils offrent également les mêmes débouchés pour les jeunes diplômés ambitieux.