Stage conventionné

Accueil » Stage conventionné

 

Donnez une note

Un stage conventionné est obligatoire pour un étudiant étranger ou français. Il est régi par une convention de stage et remplace le contrat de travail établi pour un salarié. Il permet de couvrir aux mieux les étudiants et d’éviter les abus de la part des entreprises qui les accueillent.

Stage conventionné : pour un meilleur encadrement de l’étudiant

Un stage en entreprise doit être absolument conventionné pour être légal. Il permet en effet d’offrir un meilleur encadrement au stagiaire de la part de l’entreprise mais aussi de l’établissement de formation. L’école doit aider l’étudiant dans sa recherche de stage et lui sélectionner un maître de stage (un enseignant référent). De son côté, l’entreprise se doit de  trouver un tuteur de stage qui encadrera toutes les missions confiées au stagiaire. Il sera aussi en charge de son accueil et de son accompagnement durant toute la durée du stage obligatoire. Pour une totale et meilleure prise en charge de l’étudiant, une convention de stage devra être établie.

A quoi sert une convention de stage ?

Une convention est un document obligatoire pour accomplir un stage professionnel. Elle offre une couverture sociale et juridique à l’étudiant en reprenant toutes les clauses obligatoires. Celle-ci doit effectivement stipuler différentes informations comme :

  • La durée du stage
  • La nature des missions données au stagiaire
  • La nature de la protection sociale comprenant la protection lors d’un accident du travail, conformément à l’article L. 412-8 du code de la sécurité sociale
  • La justification de la part de l’étudiant d’une assurance qui couvre sa responsabilité civile
  • Les avantages qui peuvent être offert à l’étudiant notamment au niveau des remboursements des frais de transport ou de logement
  • Le montant d’une gratification versée, si celle-ci est prévue
  • La présence effective de l’étudiant en entreprise et les motifs autorisant son absence

Pour obtenir une convention de stage, vous devrez en faire la demande à votre organisme de formation (université, école ou encore école spécialisée). Celle-ci sera rédigée par les deux partie (école et entreprise) et signée par l’étudiant et l’entreprise d’accueil. Si vous n’êtes pas étudiant et ne fait donc pas partie d’un cursus d’études, il ne vous sera pas possible d’avoir une convention de stage.

Important à savoir : à la fin du stage, une attestation de stage pourra vous être remise. Elle vous sera utile dans la comptabilisation de vos points retraite et à donc une importance. N’oubliez pas de la demander si on ne vous la remet pas d’office.

Quelle est la durée d’un stage conventionné maximale ?

Un stage conventionné en entreprise répond donc à des obligations. Notamment en termes de durée, car, il ne peut pas dépasser les six mois, avec renouvellement, par année scolaire. Il n’existe aucune dérogation possible à cause d’un durcissement en matière d’encadrement des stages professionnels.

Quels sont les droits des étudiants réalisant un stage conventionné ?

Les étudiants ont pratiquement les mêmes droits que les salariés, à quelques exceptions près. Vous aurez droit à des absence autorisée en cas de grossesse ou encore d’adoption ou de paternité. Vous aurez droit à des tickets restaurant ou à l’accès du restaurant de l’entreprise durant vos journées de stage. La moitié des frais de transport sera prise en charge par l’entreprise qui vous accueille. Votre temps de présence au sein de la société devra être égal à celui des salariés et jamais supérieur. Toutes les règles s’appliquant aux salariés pour les horaires et les repos devront aussi vous être appliquées.

Pour une formation professionnelle de plus de deux mois, la convention de stage devra stipuler la possibilité de prendre des congés.

Le stage conventionné : un véritable outil d’orientation et de formation

Un stage professionnel offre à l’étudiant un moyen de se professionnaliser mais aussi d’acquérir plus de compétences. Mais c’est aussi un véritable outil d’orientation qui lui servira pour valider ou non ses choix. En effet, si son stage n’est pas concluant, il aura la possibilité de bénéficier d’une réorientation dans les plus brefs délais. Ainsi, il pourra s’épanouir dans une nouvelle branche d’activité et cursus d’études.

Les stages à l’étranger sont aussi de belles opportunités pour les jeunes étudiants. En plus de leur permettre de gagner en expérience professionnelle, ils auront la possibilité de découvrir un tout nouveau pays. Ils pourront mettre en pratique leurs compétences tout en découvrant un marché du travail étranger. Cela reste assurément une expérience absolument unique et totalement enrichissante. Bien sûr, une convention de stage devra également être établie, même pour une destination étrangère. Il est important que l’étudiant bénéficie de la meilleure protection durant son stage au sein d’une entreprise.

Vous pouvez demander plus de renseignements à votre organisme de formation ou vous rapprocher d’un organisme de stage à l’étranger pour en savoir plus.